« Mon idée initiale était de concevoir une guitare démontable et transportable à partir d’un modèle que j’ai réalisé il y a dix ans… »  Hervé BERARDET Maître Artisan d’Art Luthier en Guitares (octobre 2020)

L’idée à l’origine

Mickaël était un client pour lequel le luthier avait déjà réalisé une guitare classique. Dont il était très satisfait.

A la suite de cette réalisation, Mickaël a évoqué l’idée que le luthier puisse reproduire cette guitare classique en version démontable. Afin de la transporter aisément dans le coffre de son véhicule, pour l’emporter en vacances. Avec, en prime, la possibilité d’en faire une guitare silencieuse. C’est-à-dire de la jouer tout en l’écoutant au casque pour éviter de réveiller ses enfants.

Le luthier déclina, la perspective de réaliser à la fois une guitare classique et une guitare démontable lui semblant impossible. Après quelques semaines, l’idée fit son chemin et il rappela Mickaël pour relever le défi  ! Un grand merci à lui de l’avoir poussé dans ses retranchements  !

C’était il y a 10 ans.

La réalisation… un déménagement plus tard

Entre l’idée et la réalisation, il s’est passé du temps. En effet, entre-temps, nous quittions la Bourgogne pour nous installer à Bordeaux à l’été 2011. Si bien que la réalisation n’a pu se terminer que l’année suivante.

 

Le matériel choisi, dont les bois sont en partie locaux, en partie exotiques  :

  • Erable avec table Red Cedar pour la poutre et fond Noyer
  • Manche en Cedro Odorata
  • Touche et chevalet en ébène
  • Parties latérales en Noyer commun et Noyer noir, traverses en érable
  • Capteur Schertler Lydia pour  pré-mplification
  • Ampli casque électro Harmonix Amp : pour écoute au casque

La conception

  • Le manche est collé
  • Parties latérales façon 1/4 de caisse
  • L’emboîtement des parties latérales s’effectue par translation, les arrêts axiaux par aimants
  • Démontage de la guitare en 3 parties
  • Finition naturelle en huile dure écologique

De cette guitare classique démontable à la guitare Osiris

10 années de maturation ont été nécessaires pour faire évoluer l’idée. Pour passer d’une guitare de voyage en 3 parties, à une guitare voyageuse, démontable en 4 parties, et modulaire…

Nous avons passé le cap de la réalisation d’Osiris sur près de 2 années de travail depuis mi-2019 au rythme de 7/7 jours et nuits ! Pour un résultat au-delà de ce qu’on avait imaginé. Pour une joie décuplée d’avoir été au bout de l’aventure malgré la situation sanitaire.

 

Les différences entre les deux :

  • La guitare est électrique 
  • Le travail de lutherie est plus abouti : outre l’aspect 1/4 de caisse, le dos et la table sont légèrement bombés, un travail de fileterie (deux fois doubles) exigeant ajoute de la difficulté car effectué sur chacune des pièces et le manche est en 3 plis
  • Le bois est avant tout local, ou de régions tempérées
  • La guitare se démonte en 4 parties : cette fois-ci, le manche se démonte par une simple vis moletée et les parties latérales s’insèrent par un système de translation facilité avec arrêts axiaux. Les 4 parties s’insèrent dans un bagage à dos (sur mesure, Luxbag) dont les dimensions permettent le transport en cabine avion
  • Démontage facilité, sans aucun outil
  • La partie centrale n’est pas une poutre pleine : c’est une structure en bois, étudiée de façon à obtenir à la fois du sustain, une clarté de notes, et également pour limiter le larsen
  • La guitare est désormais modulaire : en la remontant, on peut interchanger différentes parties pour changer l’esthétique visuelle et également sonore (différents bois et différents micros). Et on obtient plusieurs guitares en une seule  !

Notre cahier des charges pour réaliser Osiris

Afin de réaliser une guitare d’exception, à la fois belle et innovante, nous nous sommes imposés un cahier des charges strict :

  1. La guitare devait pouvoir entrer dans un bagage banalisé à dos pour tout transport, notamment pour être transporté en cabine avion
  2. La guitare devait être belle, avec de belles formes et une superbe fileterie
  3. Les pièces mécaniques du système de montage devaient être peu coûteuses
  4. Le système de translation avec arrêts axiaux devait être facile, ne nécessitant aucun outil. La translation s’effectuant par simple poussée
  5. Le démontage devait être rapide : moins de 3 secondes pour désolidariser chacun des éléments
  6. La guitare devait être ergonomique et de qualité en matière de lutherie
  7. La guitare devait être modulaire et offrir diverses options esthétiques
  8. La guitare devait être modulaire et offrir diverses options acoustiques/sonores
  9. Les matériaux devaient être les moins polluants possibles : Finition en huile dure et bois choisis, la plupart sont locaux, seuls deux sont de forêts tempérées (érable canadien pour le manche et la fileterie et noyer canadien pour les parties latérales)
  10. Le travail devait bien entendu être artisanal, réalisé manuellement à plus de 95%. La facture instrumentale relevant de l’artisanat d’art.

Par ailleurs, pleins d’évolutions et de perspectives sont prévues pour faire grandir Osiris (et nous avec !)

Nous remercions immensément Mickaël ! Par qui cette création est arrivée, ainsi que pour les photos de sa guitare classique silencieuse démontable, genèse de la guitare Osiris.

 

Pour en savoir plus, cliquez ci-dessous :

La fiche technique d'osiris