5 semaines de stage de folie pour Jean-Luc ! C’est le temps qu’il faut pour réaliser une guitare classique en stage lutherie, coaché par le luthier Hervé.

Les prémices du stage lutherie

Dans un premier temps, Jean-Luc et Hervé se sont rencontrés pour réfléchir aux bois à sélectionner. Selon le jeu et les envies du musicien, ils ont opté pour :

Une table en épicéa, un fond et des éclisses en Noyer Américain, un manche en Acajou, une touche en ébène, chevalet en Palissandre et érable (Custom). Avec un pan coupé pour un meilleur accès aux aigus.

Un travail de longue haleine

Le stage pour réaliser une guitare acoustique est de longue durée. Après collage (de 2 planches d’épicéa), il faut affiner la table à la bonne épaisseur. Celle-ci doit être suffisamment rigide tout en donnant une bonne réponse acoustique.

Puis, il convient d’appliquer sous la table, le barrage (ici à la façon du luthier José Romanillos). Celui-ci permet une bonne résistance mécanique et une bonne conduction du son. Suivent le collage du fond, barrage du fond, cintrage des éclisses, assemblage du corps, collage du manche, touche et frettage…

 

Belle expérience

C’était une belle expérience pour Jean-Luc, qui s’est beaucoup appliqué et investi, tout en étant novice. De plus, le luthier s’adapte au stagiaire : s’il n’est pas à l’aise avec un outil ou une machine, il prend le relais. Même chose si des erreurs sont faites, il les rattrape, l’objectif étant de terminer dans le délai prévu.

A noter : le luthier a effectué le vernis de la table de la guitare.

Place au jeu

Jean-Luc est déjà ravi du son. En la jouant, encore et encore, la guitare va révéler toute sa palette sonore pour son plus grand bonheur !